• Today is: mercredi, juin 28, 2017

Dresser son chien de chasse

Sur huit millions de chiens en France, quatre millions sont des chiens de chasse,. Parmi ces derniers, la plupart sont utilisés pour cette activité. Il existe cinq groupes de limiers : les terriers (fox terriers, par exemple), les teckels, les chiens courants (basset, etc.). Ou encore les chiens leveurs de gibier (golden retriever, etc.) et les chiens d’arrêt (épagneuls, etc.).

Le dressage du chiot

Dès l’âge de trois mois, votre chiot peut être dressé. Commencez par des promenades en alternant « au pied » et furetage en reniflant. Puis apprenez-lui petit à petit les sept principaux ordres : « assis », « debout », « couché », « viens ici », « au pied » et « pas bouger ».

Des leçons courtes, mais quotidiennes, seront indispensables dès le début, et l’apprentissage doit être récompensé, d’une caresse ou d’une friandise, pour instaurer une relation de confiance. Pour ne pas qu’il soit effrayé par son premier coup de feu, vous pouvez dès très jeune lui faire entendre certains sons, comme taper dans les mains lorsque vous lui donnez à manger.

Il faudra attendre au moins un an avant de dresser votre chien pour la chasse. Vous commencerez par le débourrage. Votre chiot devra ensuite comprendre le rappel ; de plus, si votre limier est un chien d’arrêt, il va vous falloir lui apprendre l’arrêt. Votre chiot doit aussi apprendre à faire l’association entre coup de feu et gibier. Vous pouvez pour cela l’entraîner avec un pistolet à blanc.

Dresser votre animal pour la chasse vous prendra au moins deux ans ; soyez patient et régulier, un quart d’heure de dressage par jour vous suffira pour obtenir de très bons résultats.

Dressage chien

Le dressage du chien adulte

Si votre chien de chasse est déjà adulte, voici quelques conseils.

Première étape, le débourrage : votre chien, s’il n’est pas déjà débourré, devra apprendre à tenir un arrêt en face du gibier, sans nécessairement être calme au coup de feu ou à l’envol. Votre chien saura réagir à la voix et au sifflet.

Deuxième étape, pouvant prendre cinq à six semaines, le rapport. Le chien devra apprendre les ordres « prends », « porte » et « donne ». Entraînez-le tout d’abord avec un bout de bois.

Dernière étape, le coup de feu : votre chien devra savoir associer la détonation à l’ordre.

Le collier de dressage

Il existe des colliers de dressage de différents types : collier étrangleur, collier à pointe et collier électrique.

Le collier électrique, grâce à des impulsions électriques à distance, vous permet de transmettre des ordres simples comme le rappel à votre chien éloigné. Le collier de dressage est accompagné d’une télécommande, sur laquelle le dresseur n’aura qu’à appuyer pour donner ses ordres. Subissant un désagrément, le chien comprendra qu’il lui faut obéir.

Le collier de dressage est particulièrement intéressant si le chien a tendance à désobéir. Certains le déconseillent cependant, et préfèrent effectuer une association entre l’ordre effectué et la récompense pour dresser leur chien.

Le dressage par un professionnel ?

Si vous êtes néophyte, vous pouvez passer par un professionnel pour amener votre animal à obéir. Un maître chien vous fera gagner en efficacité, et vous permettra d’éviter les erreurs. Pour le débourrage comme pour le dressage proprement dit, un bon dresseur vous associera aux progrès de votre animal.

Vous pouvez également apprendre à dresser votre chien grâce à des livres, des e-books, ou des DVD que vous achèterez dans le commerce. Vous pourrez aussi, si vous tenez à dresser votre animal vous-même, prendre des cours de dressage.