• Today is: lundi, juin 18, 2018

Techniques pour pêcher la truite

technique peche truite

La technique de pêche à la truite peut dépendre de l’expérience du pêcheur, de son envie sportive ou pépère ainsi que de la région. En tout cas, les techniques sont nombreuses et la liste est non exhaustive. Pour attraper la truite, on peut utiliser différents appâts, et des systèmes différents d’un site à l’autre.

Les différentes techniques de pêche à la truite

Toutefois, il faut essayer de nombreuses méthodes afin de connaitre celle le plus efficace. Dans un même endroit, il se peut que la prise a été nombreuse avec une technique quelconque et qu’elle s’avère être moins importante le lendemain. Il est possible de choisir entre la pêche à la truite à la mouche, la pêche à la truite en étang, la pêche en lac, au vairon, ou au lancer.

Une pêche à la cuiller permet d’avoir de bonnes prises en début de saison dans les eaux lentes ou en été au pied des rapides et des cascades. On peut avoir de belles surprises en pêchant au lancer et les variétés sont tellement différentes qu’on s’étonne à chaque fois.

L’utilisation d’un leurre comme cuiller incite les poissons à le manger, la pêche est de ce fait assurée. Le pêcheur ne s’ennuiera pas, car l’activité peut être accompagnée de mouvements sportifs. Les lancers doivent être effectués avec attention et rigueur. Il faut qu’ils soient précis pour qu’il y ait une bonne prise. Par ailleurs, il faut savoir choisir la bonne selon la zone.

On a parmi la sélection la cuiller à plombée axiale et celle à plombée en tête. Les deux sont tout aussi efficaces, mais celle à tête s’utilise surtout dans les fosses et les zones calmes. Un modèle très en vogue est le modèle à trois pans qui est performant à la descente et à la remontée. Quoi qu’il en soit, il faut toujours maitriser la technique, car la précision du lancer est très importante. Le pêcheur doit viser l’amont et récupérer vers l’aval.

Il y a aussi la pêche au toc qui est faite pour les amateurs qui peuvent repérer facilement les postes et pourront y retourner avec plaisir. Tout dépend de l’esche utilisée, toutefois, la teigne est la meilleure permettant d’attirer les truites. La larve peut s’utiliser en ruisseau ou en rivière tout au long de la saison de pêche.

La pêche à la mouche, à la sèche, à la nymphe, à la noyée ou roulette sont tous des techniques que l’on peut recourir. L’apparence de la mouche est naturelle et elle donne une présentation plus délicate, pas comme les autres leurres ou appâts. La canne nº 5 est la plus adaptée à ce type de pêche, mais les lignes doivent être assez longues et l’avançon très léger.