• Today is: vendredi, décembre 15, 2017

Préparer son fond de sac en escalade

preparer son sac escalade

Lorsque l’on pratique des sports de montagne, et que l’on a l’intention d’aller faire de longues courses rocheuses, il est essentiel d’avoir préparer en plus du matériel classique et  de base pour la pratique de l’activité un fond de sac, suffisamment complet afin de pouvoir se sortir d’un mauvais pas. Bien entendu, qu’un fond de sac est valable pour toutes les activités de montagne, et que celui-ci devra être adapter à la pratique ainsi qu’à la course envisagée.

Différence entre matériel de base et le fond de sac à dos.

On entend par matériel que le grimpeur ou l’alpiniste devra emporter pour aller faire sa course, tout le matériel nécessaire à sa sécurité ainsi qu’à celle de son compagnon de cordée. On retrouvera donc dans le sac : corde, baudrier casque et autres mousquetons et coinceurs qui demeurent des outils indispensables pour l’escalade et l’alpinisme. Il reviendra à chaque grimpeurs de faire sa check liste avant de partir et de vérifier correctement tout son matériel d’escalade.

Et le fond de sac, ça sert à quoi ?

Un fond de sac est là pour vous tirer d’un mauvais pas pendant la course. C’est un peu comme un ange gardien qui peut dans bien des cas, faire que votre course ne devienne pas un cauchemar. En effet un tout petit problème dans un milieu pas forcément favorable peut entraver ou retarder la progression de la cordée il est donc très important d’avoir un fond de sac adapté pour palier à la situation.

Le matériel à doubler dans son fond de sac pour une course en montagne.

  • Une seconde paire de lunettes de soleil, car perdre ses lunettes et finir la course sans, risque de bien vous attaquer les yeux
  • Une autre paire de gant car pour la même raison que les lunettes, faire la course sans gants alors qu’il a du mixte c’est un coup à y laisser des doigts.
  • Un coupe vent de rechange  peut être une trés bonne idée ainsi qu’un bonnet.
  • Une lampe frontale

Matériel supplémentaire du fond de sac.

On pensera en plus des éléments cités plus haut à prendre boussole, carte téléphone portable et oui ça peut servir en cas d’extrême détresse. On ajoutera bien sûr une petite trousse à pharmacie avec divers pansements et médicaments, une couverture de survie peut aussi s’avérer très utile. Dans le fond de sac on mettra aussi briquet, couteau pince à épiler un petit réchaud ainsi que des vivres pour la course et surtout quelques sangles supplémentaire voire un bout de corde car il est fréquent en montagne de devoir consolider un relais, parce qu’un piton de celui-ci est abimé (chute de pierre…).

C’est dans la configuration haute montagne que le fond de sac prend sa plus grande importance, et celui-ci sera adapter à la topologie de la course, (altitude, météo, durée de l’ascension). Pour des voies rocheuses ne se situant pas en hautes montagnes  il serait inutile de prendre en fond de sac des guêtres pur la neige mais plutôt d’opter pour une poulie,  un marteau ou encore des cordelettes qui pourront être très utiles en falaises.

Le grimpeur devra avant tout maitriser les techniques de progression en escalade ainsi que l’utilisation du matériel d’escalade.

Les dernières recherches:
  • escalade
  • photo escalade
  • photos escalade montagne