• Today is: mercredi, juin 28, 2017

La pêche à la carpe, une pêche spécifique

La pêche la plus connue est sans nulle doute la pêche à la carpe. Ce gros poisson d’eau douce attire le plus grand nombre de pêcheurs mais pour dompter les plus beaux spécimens, il faut connaitre les meilleures techniques, savoir les bonnes astuces et enfin, avoir le bon matériel.
Petit récapitulatif sur cette pêche qui rassemble de plus en plus de passionnés et qui en fait une pêche très spécifique.

Connaitre le comportement de la carpe

Se lancer dans la pêche à la carpe n’est pas si simple que l’on ne le croit. C’est bien beau d’avoir le matériel adéquat, mais encore faut-il savoir s’en servir, et connaître son adversaire : la carpe.
La carpe a la particularité de ne pas avoir le même comportement au fil des saisons. Changement d’habitat, réaction et activité différente rendent la pêche à la carpe plus complexe que l’on ne le pense. Connaitre le comportement de la carpe est sûrement le principe fondamental de la pêche à la carpe.
En réalité, le comportement de la carpe, un peu comme tout être vivant varie en fonction du changement climatique. C’est pourquoi il est bon de savoir où et quand pêcher en fonction des saisons…

Quel moment et quels endroits pour pêcher la carpe ?

L’activité des carpes diffère d’une saison à l’autre. Plutôt en surface ou en profondeur, plutôt en rivière ou en étang ? Il est alors nécessaire de connaître le bon endroit en fonction de la saison.
En hiver, la température de l’eau en surface chute brutalement. La carpe va chercher à se réchauffer en rejoignant les profondeurs où elle fera le moins d’effort pour se nourrir. L’hiver n’est pas vraiment la bonne saison pour pêcher la carpe d’autant plus que les eaux gelées en surface rendent ainsi la pêche difficile…

Heureusement, à l’arrivée du printemps, la carpe s’active et la température de l’eau se réchauffe. Le poisson cherchera de l’oxygène en profondeur de mars à mai. A l’approche de l’été, c’est le moment où la carpe est la plus active, elle cherche de la nourriture en abondance lors de la fraie (période de reproduction). La pêche nocturne est conseillée en été, si vous souhaitez pêcher de plus grosses tailles.Le niveau d’eau des rivières diminue à cette période où les sécheresses sont plus importantes. Par conséquent, pêchez dans les lacs, étangs ou fleuves, là où il y a plus de fond.
L’automne fait son apparition, les périodes de pluie varient, et le niveau d’eau va augmenter progressivement. L’eau commence à se refroidir et l’activité de la carpe diminue petit à petit. La pêche en rivière devient alors intéressante à cette saison.

Comportement et climat, les deux règles de la pêche à la carpe

Il est donc préférable de pêcher la carpe du printemps à la fin de l’automne. Cependant, l’hiver reste une très bonne période pour la pêche aux carnassiers, idéale pour ferrer du brochet !

Analyser l’environnement et le comportement de la carpe pour adapter sa pêche sont donc les deux règles essentielles.

Pour en savoir plus sur la pêche à la carpe, suivez les conseils d’experts ! Le site Pêcher Malin spécialisé dans la pêche à la carpe vous donne les meilleurs conseils et les bonnes astuces pour pêcher ce gros poisson d’eau douce.