• Today is: lundi, août 21, 2017

Les différentes sortes d’escalade

type d'escalade

Il existe de nombreuses sortes d’escalade qui se distingue notamment par le terrain, le type d’équipement et la méthode utilisée. Concernant l’équipement installé dans les voies d’escalade, celui-ci sera différent selon la roche et les règles appliquées par les escaladeurs locaux. Découvrez les différents sortes d’escalades pratiquées :

Escalade sportive

L’escalade sportive est un des types d’escalade les plus contemporaine et sécurisée. Celle-ci peut-être pratiquée pendant des compétitions à difficulté. L’escalade sportive se réalise sur des voies totalement équipées, sur cette voie sont disposés de nombreux points d’ancrage pour permettre au grimpeur de progresser dans sans ascension tout en se protégeant avec des mousquetons.

Escalade traditionnelle

A contrario de l’escalade sportive, l’escalade traditionnelle, elle, est pratiqué sur des voies avec très peu ou pas du tout d’équipement. L’escaladeur qui pratique ce type d’escalade doit disposer lui-même les protections sur la voie. La disposition des protections n’est seulement faisable que si la roche le permet. C’est pour cette raison que ce type d’escalade se pratique exclusivement sur des fissures.

Escalade de Bloc

L’escalade de bloc se fait sans corde ni baudrier sur des petits murs rocheux de type « blocs », de par ce fait l’escalade de bloc ne demande peu ou pas de matériel. Des tapis de chute peuvent être installés en bas du bloc pour éviter tout risque de blessure en cas de chute. Un coéquipier sera utile pour effectuer une parade et ainsi aidera à amortir la chute de l’escaladeur.

Escalade en solo

L’escalade en solo se réalise de manière totalement autonome, sans l’assistance d’un deuxième grimpeur. L’escaladeur évolue donc seul et fera donc le choix qu’il s’assure soit-même, ou de grimper sans aucune protection.

Escalade en psychobloc

L’escalade en psychobloc est le fait de grimper sur des falaises au-dessus de l’eau. Elle peut être pratiquée dans le sud de la France mais également en Espagne et en Thailande. L’avantage de ce type d’escalade est qu’elle permet de grimper seul sans risque de se tuer en cas de chute. Cependant le grimpeur peut se blesser en cas de chute dans l’eau et risquer quelques contusions et traumatisme.