• Today is: vendredi, décembre 15, 2017

Electrostimulation : contre-indications et précautions d’utilisation

Au tout début, l’électrostimulation n’était utilisée que dans la kinésithérapie et la rééducation ainsi que pour les athlètes dans le cadre de leur rééducation. Aujourd’hui, elle se répand de plus en plus au point d’arriver dans vos foyers pour faciliter vos activités physiques. Quels seraient donc les risques de l’électrostimulation ?

Electrostimulation : est-ce dangereuse ?

Comme l’électrostimulation consiste à diffuser du courant électrique dans les muscles au moyen d’électrodes, beaucoup sont ainsi amenés à penser qu’elle est dangereuse pour le corps et la santé. Mais ce n’est pas le cas. En réalité, les micro-impulsions émises par les électrostimulateurs sont de grande qualité. Cela permet ainsi d’éviter que l’électricité s’accumule dans les tissus. Il n’y a donc presque pas de risque de brûlures. Et encore, une utilisation de longue durée serait sans danger.

Par ailleurs, pour éviter tout risque de brûlure, assurez-vous de placer les électrodes sur les bonnes places. Pour cela, vous pouvez toujours vous référer au manuel d’utilisation livré avec le matériel à l’achat. Ou si vous avez besoin d’un guide plus approfondi, vous pouvez toujours faire appel à un entraîneur en électrostimulation dans votre ville pour les premières utilisations. Vous pouvez ainsi retrouver un coach sportif à Paris, à Bordeaux, à Toulouse… selon votre résidence.

Contre-indications à l’électrostimulation

Suite à la vulgarisation de l’électrostimulation, ce qui n’est pas sans effet auprès du grand nombre. Désormais, homme et femme s’y mettent. Que ce soit en salle ou à la maison, beaucoup sont devenus adeptes de cette approche sportive. Bien qu’elle soit dorénavant accessible à  tous, l’électrostimulation est tout de même soumise à quelques contre-indications assez rares qu’elles soient. En effet, la pratique de l’électrostimulation est proscrite pour :

  • Les personnes portant des dispositifs électroniques, entre autres, les pacemakers ou les défibrillateurs intracardiaques,
  • Les personnes souffrant d’épilepsie,
  • Les femmes enceintes, notamment lorsqu’elle est utilisée pour stimuler la zone abdominale,
  • Les personnes atteintes d’arythmie cardiaque, en particulier, pour stimuler la zone thoracique,
  • Les personnes présentant une obstruction artérielle sévère ou une thrombose veineuse, surtout pour stimuler les membres inférieurs,
  • Les personnes souffrant de hernie abdominale ou inguinale, particulièrement, pour stimuler la zone abdominale.

Toutefois, consultez toujours un professionnel lorsque vous présentez des problèmes de santé particuliers. Evitez surtout de prendre des initiatives mal placées.

Précautions d’utilisation

Pour une meilleure utilisation des appareils d’électrostimulation, donc, éviter les différents risques, il existe des précautions d’emploi à prendre en considération à chaque usage. Il faut surtout comprendre que ces dispositifs sont sans risque s’ils sont utilisés à bon escient et dans de bonnes conditions.

  • Ne posez jamais les électrodes sur le cou, le cœur, le visage, la tête ou tout près des artères carotides.
  • Enlevez les piercings et tout élément conducteur de courant avant de mettre les électrodes.
  • Utilisez le gel d’électrostimulation que vous appliquerez sur les électrodes afin d’optimiser la circulation de l’électricité. Ce produit procure à la fois du confort durant toute la séance.
  • Positionnez les électrodes avant chaque séance.
  • Placez les électrodes sur les bonnes zones pour obtenir de bons résultats.
  • N’oubliez pas d’éteindre le stimulateur avant d’enlever les électrodes.