• Today is: samedi, octobre 21, 2017

Conseils pour rester motiver en running

motivation running

Combien d’entre vous ont ressenti une baisse de motivation soudaine dès que vous vous avez terminé la moitié de vos intervalles? Ou bien commencer un long intervalle avec intensité, puis une fois en plein dedans et quand les jambes se mettent à chauffer, vous sentir plutôt lâche et avoir envie de faire une récupération active ? Voici quelques conseils pour rester motiver à un entrainement de running.

1. Imaginez-vous d’avance en train de compléter votre entrainement

C’est comme si ça devenait une habitude. Vous vous êtes déjà imaginé ressentant vos jambes brûler, à respirer à vous faire éclater les poumons, votre tête qui vous envoie tous les messages possibles et inimaginables pour que vous cessiez de faire l’effort. Quand arrive le moment de pousser la machine, vous savez comment réagir instinctivement parce que vous avez un repère dans votre tête.

2. Pensez à comment vous vous sentirez après l’avoir terminé

Le fun de l’entraînement, c’est d’être fier de ce qu’on a réalisé ! C’est tellement agréable de se sentir en forme, de s’étonner tellement on est capable d’aller vite et longtemps! Cette fierté-là devient une partie de vous qui est super agréable à encourager! Pendant que vous êtes à l’agonie, dites-vous « Quand je vais avoir terminé, je vais me sentir trop énervé et fier de moi! » Et quand la fin de l’entraînement arrive, rien de mieux que de se donner quelques tapes dans le dos en en se disant « Bravo, good job!! »

3. Vous récompenser une fois que vous avez réussi

Avant de commencer votre entrainement, promettez-vous une récompense : vous payer un massage, une crème glacée (hey il faut bien manger des glucides pour rétablir son taux de glycémie!), aller au cinéma vous écraser confortablement devant le dernier Batman qui vient de sortir. Vous êtes votre meilleur ami 24 heures sur 24, alors c’est juste normal de vous encourager et vous féliciter!!

4. Créez un concours avec d’autres athlètes!

Ce qui marche vraiment bien, c’est qu’en petit groupe de 3 ou 4 personnes, vous vous textez à chaque jour pour vous dire que vous avez terminé votre entrainement comme ce qui avait été prévu. Et instaurer un système d’encouragement : celui qui n’a pas atteint son objectif de la journée doit payer (un repas au resto, un verre, …) aux autres!

Croyez-moi, quand vous êtes la dernière personne à vous entrainer dans la journée et que vous avez déjà reçu les messages texte de vos amis qui eux on complété leur entrainement, vous sentez la pression et vous n’avez plus vraiment le choix!!

5. Dire à votre famille ce que vous allez faire comme entrainement

Vous allez vous sentir pas mal lâche de ne pas terminer ce dernier intervalle qui gruge vos dernières réserves d’énergie si en revenant à la maison, votre blonde ou votre chum vous demande « pis, as-tu fait ce que tu m’avais dit? » et que vous devez lui annoncer que vous n’avez pas terminé votre séance d’entraînement parce que « insérez votre excuse favorite, la mienne est que je me sentais fatigué parce que je n’avais pas très bien dormi la nuit passée ».