• Today is: samedi, avril 18, 2015

Comment pêcher le bar

le bar

Le nom du bar change d’une région à une autre. C’est surtout dans le Nord qu’on peut entendre parler de cette appellation. La pêche est très prisée en France, mais comment pêcher le bar ? C’est en ayant des informations sur le poisson et les règlementations y afférant qu’on peut certainement réussir à pêcher le bar.

Le bar ou le loup

Dans les pays méditerranéens, le bar est appelé le « loup » étant donné qu’il est un prédateur. En effet, il mange de petits poissons et de crustacés. Il a un bon odorat et repère facilement la proie. Sa technique est telle qu’il attend la fin d’une tempête pour chasser. Il est idéal de pêcher ce poisson dans la journée.

Il peut y avoir deux variétés de bars selon les régions, mais le bar moucheté est particulier. Il est plus petit et a de grands yeux avec un dos bleuté et une silhouette beaucoup moins élancée. Il porte deux dorsales sur son dos dont la première est une arme de défense étant donné qu’elle est épineuse.

Le comportement de ce poisson est grégaire et le régime carnassier. On peut le trouver dans les estuaires et les secteurs où il y a beaucoup d’eau. Mais parfois, il s’installe dans les secteurs sableux et rocheux pour se cacher. La femelle pond des œufs par paquet et en grandissant un banc se forme.

En ce qui concerne la chair du bar, elle est très appréciée et ses variétés permettent une activité agréable pour la pêche. Pour savoir comment pêcher le bar, il faut tout d’abord connaître les variétés existantes, leur mode d’adaptation à la nature ainsi que leur mode de vie en générale. Un bar commun peut avoir 1 m de long et pèse dans les 10 kg. On peut l’identifier par la tache noire derrière son oreille et sa couleur argenté massif.

Ce ne sont pas des dents qui constituent la bouche du loup, mais des lèvres épaisses et rugueuses. Pour engloutir les proies, il se sert des petits picots qui se trouvent sur des rangées au fond de sa gorge.