• Today is: vendredi, octobre 20, 2017

Chasser en forêt

chasser en foret

Chasser dans le bocage

Le bocage, lui aussi, est un milieu fertile en émotions cynégétiques. S’ y retrouvent les espèces que l’ on rencontre en plaine , sur la lande ou le causse, et meme certains oiseaux migrateurs, tels que la bécassine et le bécasse elle-meme. Et,là, des bouquets d’ arbres , même négligeables, peuvent abriter une proie imprévue.

Chasser dans la forêt

Plus exigeante encore pour le chien, t aussi pour son maitre qui devra se tenir pret à tirer très vite et de très près, la foret. Mais celle-ci constitue d’ une part le domaine de prédilection- voire l’ unique- de très nombreuses espèces chassabls, et, de l’ autre, elle est l’ univers meme de la chasse, celui de la pénombre et de l’ attene, des mille bruits parmi lesquels il s’ agit de ne pas s’ égarer. Refuge contre les regards, contre les intempéries, pourvoyeuse de nourritures infiniment variées, elle est pour les uns un milieu permanent, pour d’ autres temporaire. Outre le grand gibier, dont la chasse obéit à des règles particulières , c’ est le domaine de très nombreux oiseaux, de petit prédateurs de toute sortes.

Entre les autres types de forets, c’ est le taillis sous futaie d’ arbres à feuilles caduques qui recèle le gibier le plus varié, à plume comme à poil; or, l’évolution actuelle de la foret, pour des raison économiques, est variable: les conifères gagnent rapidement sur les feuillus, et les conséquences s’ en font sentir depuis plusieurs années. Par ailleurs, les gibiers de substitution, mésange huppé, martre, ne consolent guère de l’ éviction de tant d’ autres. Cette évolution est d’ autant plus inquiétante que l’ acidification et donc l’ appauvrissement du sol du à ces nouvelles plantations progresse.

Retrouvez également notre article : la chasse au lièvre