• Today is: vendredi, octobre 20, 2017

Bien s’assurer lorsqu’on pratique un sport : Indispensable !

Il est toujours préférable de prendre une assurance quelque soit votre sport (individuel, collective, extrême) et quelque soit votre niveau (débutant, intermédiaire, avancé) et votre type de pratique (amateur ou professionnel, intensif ou modéré).

Pour être bien couvert, il convient d’avoir au moins un de ces 3 types d’assurances :

  • L’assurance sport
  • L’assurance individuelle accident
  • L’assurance RC

L’assurance sport

Il existe actuellement des offres de souscription temporaire qui ne nécessitent aucune formalité particulière. L’assurance personnelle « sport » propose des tarifs attractifs pour une durée variant de 7 jours à 1 an. Elle couvre vos blessures physiques en cas de chutes et d’accidents. Les blessures physiques sont ainsi prises en charge immédiatement (les soins médicaux, les médicaments, les hospitalisations et dans certains cas les transferts et les rapatriements). Pour une semaine, il coûte environ une vingtaine d’euros par personne ou une cinquantaine pour la version famille.

Plusieurs catégories de personnes peuvent faire la demande de ce produit d’assurance :

  • Les pratiquants de disciplines sportives saisonnières (ex : les sports d’hiver). Cette formule leur permet d’éviter d’avoir à s’assurer pour toute une année.
  • Les pratiquants de sport à risques ou sport extrêmes (ex : saut en parachute) non inclus dans l’assurance classique.
  • Les personnes ayant un projet de vacances axé sur l’aventure et/ou le sport.

L’assurance individuelle accident

Elle couvre en partie les frais occasionnés par les dommages corporels suite à un accident de sport dans le cadre privé. Elle intervient surtout pour les montants non remboursés par la complémentaire santé. Elle fait partie de ce qu’on appelle les assurances pour particuliers que vous pouvez trouver sur Companeo.

Mais son vrai rôle est le versement d’une rente à l’assuré pendant une période déterminée dans le contrat, en cas d’invalidité temporaire ou permanente. Cette rente est versée sous la forme d’un capital à un bénéficiaire énoncé dans le contrat d’assurance en cas de décès de l’assuré suite à l’accident.

Soyez vigilant sur la définition du terme « accident » pour la compagnie que vous choisissez, car ce mot n’a pas toujours la même signification d’un assureur à l’autre. Pour certains, elle englobe les incidents domestiques comme les brûlures, les déchirures musculaires dues au transport d’un objet lourd, ou encore une intoxication. Pour d’autres, les accidents de sport sont concernés. Retenez simplement que dans la plupart des cas, les sports à risque ne sont pas couverts par cette assurance (ex : le saut en parachute, le saut à l’élastique, certains sports mécaniques, etc).

L’assurance responsabilité civile du sportif

Faire du sport, quel qu’il soit tout en étant bien assuré permet de pratiquer en toute sérénité. Les conséquences financières d’un accident de sport peuvent être désastreuses pour un foyer surtout si l’on a blessé quelqu’un en commettant une faute. Dans ce cas, avoir une bonne assurance responsabilité civile du sportif vous couvre également de tous les dommages que vous pourriez causer à autrui.

Les dernières recherches:
  • sport