• Today is: jeudi, novembre 21, 2019

4 bonnes raisons de pêcher en float tube

La pêche en float tube (flotte tube en français) gagne de plus en plus le cœur des amateurs de pêche. C’est certainement pour le fait qu’il permet d’accéder aux endroits les plus difficiles pour débusquer les poissons qui s’y cachent, et aussi pour sa mobilité sur les lieux de la pêche sans oublier son coût abordable. On en parle dans cet article.

Le float tube, comment se présente-t-il ?

La pêche en pirogue est exaltante, mais le faire sur une sorte de siège flottant est encore plus excitant. Pour ceux qui n’ont jamais vu un float tube, c’est semblable à une grande bouée ouverte qui comporte un siège destiné au pêcheur. Cet engin est apparu pour la première fois aux États-Unis d’Amérique après la Seconde Guerre mondiale. Le float tube est dépourvu de moteur, ce qui le rend ultra-silencieux.

Il est certain que s’asseoir pour la première fois dans un float tube a tout de terrible, mais il est possible de faire une initiation a cette pêche pour tous les débutants. Par ailleurs, on a plus d’une raison de choisir cet outil pour aller à la pêche des carnassiers, brochets, silures, sandres et autres poissons.

Il coûte moins cher

Une barque, ça coûte une petite fortune. Heureusement qu’elle n’est pas la seule alternative pour aller sur la rivière ou sur le lac pour s’adonner à une partie de pêche. Comparé à une barque, le float tube est moins onéreux. Il peut coûter entre 100 et 800 €. C’est donc faire une bonne affaire que de l’acheter et de l’utiliser. Mais attention, il faut veiller à s’acheter une embarcation qui donne toutes les garanties de sécurité.

Accessibilité facile

Pêcher en float tube est une belle invitation à la pêche de loisir en eau douce. Avoir la possibilité, confortablement assise, d’être à un mètre voire moins d’un poisson que l’on s’apprête à pêcher est une expérience unique. Ce qui caractérise la pêche en float tube, c’est surtout son embarcation facile et la proximité qu’elle vous offre de voir nettement les poissons.

On le transporte facilement

Avez-vous déjà vu, en été, les longues files de voitures remorquant les barques en destination des endroits de pêche ? C’est sympa de traverser tout le pays avec son canoë, mais c’est moins difficile et encombrant de le faire avec son float tube. Cette embarcation est un gonflable. Alors, pour le transporter, on peut simplement retirer l’air qui y est contenu et facilement le mettre à l’arrière du coffre de notre voiture. On peut le gonfler avec la bouche ou le faire chez un vulcanisateur.

Facile à utiliser

Avant toute chose, il apparaît très important de conseiller le port d’un gilet de sauvetage avant toute partie de pêche en float tube. Le courant de l’eau et l’intensité du vent peuvent parfois être imprévisibles. Les jours de grands vents ou si la météo annonce un temps de pluie, mieux vaut reporter sa partie de pêche en float tube.

Utiliser un float tube, ce n’est pas la mer à boire. Il faut se munir d’une paire de palmes, car c’est celle-ci qui permet au pêcheur d’avancer. En effet, on ne se déplace qu’à l’aide de la force des jambes en palmant. Mais, il faudra marcher doucement à reculons dès que vous porterez vos palmes. Il est à noter que le déplacement sur l’eau à bord de ce moyen de pêche se fait de dos.

Deux derniers conseils d’usage

  • Avant la pêche, éviter de boire trop d’eau pour, en pleine rivière, avoir envie d’uriner. Cela dérange la partie de pêche qui requiert que l’on soit concentré ;
  • Déplacez-vous vers le centre du lac en dépassant les distances de lancée maximum des pêcheurs qui sont au bord du cours d’eau